26 fans | Vote

#206 : Nourriture spirituelle

Jessie ne sait pas pourquoi, mais manger la dégoûte. Faire descendre ça dans son ventre... Et si le mal, dont la jeune fille est persuadée de détenir l'exclusivité, trouvait en fait ses racines dans la relation qu'entretiennent ses parents? Si ces derniers éprouvaient encore des sentiments l'un envers l'autre, les empêchant de rompre définitivement avec le passé? D'abord partis pour emmener Jessie chez un psychologue, Rick et Karen se retrouvent rapidement eux-mêmes en thérapie! Il faut dire qu'avec ce fameux projet d'architecture, dont on parle dans tous les journaux, l'équilibre familial tient à peu de choses! D'autant que le cabinet "Harris-Riggert-Sammler" est appelé à défendre l'opposition... Jessie, 14 ans, motivée et modeste, tente de comprendre le monde. Mais cela représente un travail de titan, qu'elle se laisse au moins jusqu'à 15 ans! Allez, un peu de salade?

> Captures de l'épisode

Popularité


5 - 1 vote

Titre VO
Food for Thought

Titre VF
Nourriture spirituelle

Plus de détails

Réalisé par : Edward Zwick
Ecrit par : Marshall Herskovitz, Edward Zwick
 
Acteurs secondaires : Edward Zwick (Dr Daniel Rosenfeld), Mark Feuerstein (Leo), Charles Walker (Craig), Julie Marie Berman (Julie), Andrew Borba, Dennison Samaroo (Saj)

Le projet de Rick et Miles Drentell ne manque pas d'alimenter la presse, plus violemment encore qu'ils ne l'avaient prévu... D'humeur joyeuse, Leo, Karen et Jessie préparent l'anniversaire de cette dernière. Au menu : bowling, gâteau, tout pour mettre la petite mal à l'aise! Particulièrement excitée, Karen adore mettre en place ce genre d'évènements, tandis que Jessie taquine Leo sur le fait qu'il soit invité ou non... Passant par là, Eli évoque des problèmes avec son ampli, ce qui incite automatiquement Leo à partir à la rescousse. Amusée, Karen l'est beaucoup moins quand il s'agit d'annoncer à Jessie, voyant que celle-ci refuse une nouvelle fois de manger, qu'elle va devoir consulter un médecin pour parler de ses problèmes d'alimentation. Les larmes aux yeux, Jessie refuse qu'on la considère comme anorexique, assimilant vite la nouvelle à une punition infligée par ses parents. Karen tente de rassurer sa fille, il ne s'agit pas vraiment d'un psychologue, mais Jessie explose lorsqu'elle apprend que Leo était au courant! De toute façon, Jessie n'a pas besoin de dramatiser, sa mère le fait pour elle... Dans le cabinet d'architecture de Rick, son partenaire David ironise sur la démesure des projets de Miles Drentell. L'écorce terrestre va-t-elle pouvoir supporter le poids de bâtiments aussi imposants? A ce petit jeu, Miles préfère ignorer les critiques, explorant du regard l'impresionnante maquette établie dans les locaux... Puis il mentionne le fait que certaines personnes ne s'enchantent pas d'un tel projet, comme le démontre un article titré par les journalistes : "Les habitants d'un quartier organisent une fronde contre le Goliath de l'immobilier". Même s'ils devaient s'y attendre, la charge est plutôt lourde, et David d'en rajouter avant de retourner à ses activités de seconde zone...

Jessie doit soudain confier ses émotions, livrer ses états d'âme à un homme qu'elle n'a jamais demandé à connaître... Devant le désarroi de Rick, Miles tente d'expliquer qu'une bonne campagne de relations publiques calme toujours les ardeurs. En clair, ils doivent montrer la compassion de l'Amérique à l'égard du peuple, en effectuant une grève préventive, ce qui sera interprété comme un geste de soutien. Rick n'y voit pas plus clair, mais ça viendra... Comme convenu, il retrouve Karen chez le psychiatre en compagnie de Jessie, discutant du projet de Rick (Karen n'approuve pas vraiment), de la fête d'anniversaire de Jessie (Rick lui rappelle pour la énième fois qu'elle devrait penser à inviter de Lily, ce à quoi Jessie semble un peu réticente, notamment du côté de Grace). Arrive alors le docteur Daniel Rosenfeld, annonçant d'entrée qu'il verra uniquement Jessie pour cette fois-ci, et réunira ses parents lors de la prochaine séance. Seul auprès de sa patiente, le docteur Rosenfeld aborde le sujet primordial (la nourriture) de face, sans détour. Jessie n'aime-t-elle pas manger? S'agit-il d'une conspiration? Non, alors pourquoi est-elle ici? En fait, elle n'a pas trop le choix... Seuls dans la salle d'attente, Karen et Rick semblent plutôt dubitatifs, jusqu'à ce que ce dernier ne remette en question les sources de son ex-femme. Sur la défensive, Karen lui rappelle que Leo, dont le docteur Rosenfeld fait partie des connaissances, exerce le métier d'épidémiologiste. Mais si Rick ne lui fait pas confiance, il n'avait qu'à se charger de trouver un psychiatre lui-même! A l'abri de toutes ces ondes négatives, Jessie nourrit une conversation plutôt bon enfant auprès du docteur Rosenfeld, qui lui confie avoir suivi des cours de piano dans son enfance, et trouvé ça horrible! Jessie a-t-elle des hobbies dans la vie? Des tonnes, à commencer par le tae kwon do...

Les parents de Jessie occupent des postes à responsabilité, ce qui les empêche de lui consacrer beaucoup de temps... Le docteur Rosenfeld évoque alors son fils de 6 ans, qui croit déjà être ceinture noire! Et au niveau des notes à l'école, qu'en est-il? Jessie se débrouille bien, avec quasiment que des "A". En fait, elle a eu un "B" l'année dernière en science, mais Karen a été voir son professeur et ça a fait toute une histoire... Apprenant que la jeune fille a obtenu sa ceinture noire en quatre ans, le docteur Rosenfeld avance alors que la plupart des autres l'ont en six, sept ans, voire jamais. Jessie, demoiselle motivée et modeste, ne l'admet qu'à demi-mots. Elle ne cache par contre pas se trouver très exigeante envers elle-même, ce qui constitue un peu la marque de famille... Tout le monde réussit chez elle. En effet, anticipant la réaction de ses parents à la sortie, Jessie déclare que son père est architecte (on parle de son projet dans tous les journaux), et sa mère avocate, se battant contre les grandes multinationales. Pour ainsi dire, ils n'ont pas une seconde à eux, et lorsque le docteur Rosenfeld veut convenir d'un rendez-vous pour une entrevue à quatre, il s'avère bien difficile d'harmoniser les agendas... Jessie signale une imperfection dans ce joli portrait de famille en évoquant son frère, Eli, un athlète génial connaissant des problèmes scolaires. Etonné, le docteur Rosenfeld relève que les parents de Jessie sont divorcés, que son grand frère a des difficultés... "Personne n'est parfait!" Sauf Jessie. En fait, pas vraiment. Elle se trouve souvent très nulle, trop crétine pour avoir des amies. Qu'en pensent ses parents? Ils la croient anorexique, et ça les ennuie profondément de savoir que quelque chose ne va pas chez un membre de leur famille... Dans une nouvelle projection, Jessie retourne sur le parking où sont garées les voitures de ses parents, en compagnie de ces derniers.

Pour Jessie, se retrouver dans les vestiaires de l'école, seule au milieu de tous ces gens, représente un défi redoutable... Curieux, ils souhaitent savoir de quoi a parlé Jessie avec ce fameux psychiatre. De nourriture? Karen lui fait la leçon, met la pression. Elle s'emporte déjà pour un "B", alors inutile de penser à ce que ça va donner si sa fille est anorexique! D'un commun accord, Jessie et le docteur Rosenfeld décident qu'ils doivent se revoir. Mais à une condition : que la jeune fille en ait envie... De retour à son bureau, Karen apprend de la part de ses collègues qu'une nouvelle affaire vient de tomber, concernant l'appel d'une association contre le projet Atlantor, une gigantesque infrastructure près du fleuve, pour laquelle il est prévu de raser tout un quartier. Immédiatement, Karen comprend qu'il s'agit de l'affaire entreprise par Rick, et préfère se donner le temps de la réflexion avant d'accepter ou non la proposition. Qu'elle fasse vite toutefois : la décision doit être rendue avant vendredi. Seule au milieu des autres filles dans le vestiaire de son école, Jessie se change timidement, quand arrive en coup de vent l'imprévisible Grace. Plutôt guillerette, celle-ci discute football avec Jessie, qui en profite pour l'inviter à la petite fête d'anniversaire que ses parents organisent en son honneur. Sans trop se mouiller, Grace déclare qu'elle la rappellera pour confirmer... Sortant de sa voiture, Rick doit une nouvelle fois répondre à Miles au téléphone, seulement cette fois celui-ci ne semble pas trop d'humeur à plaisanter. En effet, un cabinet du nom de "Harris-Riggert-Sammler" s'est mis en tête de s'opposer à leur projet, prenant la défense des citoyens du quartier mitoyen auquel ils prévoient de s'attaquer... Et comme le devine Miles avec perspicacité, soulignant les étranges facéties que peut parfois vous réserver le destin, Sammler est bien le nom de l'ex-femme de Rick!

Prévoyant d'emmener sa fille chez le psychiatre, Rick se retrouve lui-même avec Karen à discuter de ses problèmes... Pourrait-il lui en toucher deux mots? Du coup, perturbé par cette conversation étrange, Rick arrive en retard chez le psychologue, et s'en excuse. Inquiète, Karen se demande s'il eu des problèmes au bureau, mais Rick lui en parlera plus tard... Pour commencer la séance, le docteur Rosenfeld, souhaitant connaître la vie des parents de Jessie, leur demande ce qu'ils pensent de cette dernière, suivant la discussion d'un oeil tantôt amusé, tantôt effrayé. Karen et Rick ouvrent alors grande la boîte à compliments (responsable, intelligente, sportive, travailleuse, jolie), afin de mettre le plus mal à l'aise possible leur fille adorée... Propagande parentale, que Jessie n'en croie pas un mot! D'accord, cette dernière est parfaite. De leur côté, Rick et Karen ont divorcé. Sont-ils remariés? Voient-ils quelqu'un? Hé bien, Rick vit avec une femme depuis un an, même s'il n'envisage pas pour l'instant d'emménager. Que pense Jessie de cette mystérieuse inconnue (Lily)? Plutôt cool, et puis elle a deux filles sympa. Pour mettre en doute ces propos, une entrevue chez Lily voit cette dernière avouer son adimration pour Rick, assez courageux et honnête pour se confronter à un psychologue, ce qu'elle-même ne ferait jamais! Surprenant la conversation, Grace attend que Rick et sa fille soient partis pour interroger sa mère sur cette histoire de thérapie. Jessie est anorexique? Refusant d'en parler, Lily lui demande de surtout garder ça pour elle. Finalement, Jessie se reprend auprès du docteur Rosenfeld : Lily a une fille sympa. Grace la déteste! De son côté, Karen pèse ses mots pour définir sa relation avec Leo, quand Jessie l'interpelle : "Maman, c'est ton petit ami!" La présence de nouvelles personnes dans la vie de ses parents provoque chez Jessie un effet assez bizarre, mais elle se fait à l'idée...

Bien qu'il souhaite faire partie de la vie de Karen et de ses enfants, Leo comprend qu'il n'a pour l'instant pas sa place... Du côté des Sammler, cette fois-ci, une mise en situation vient apporter sa vérité brute aux propos de Jessie. Derrière les fourneaux, Leo en profite pour taquiner Karen, avant de reprendre son sérieux lorsque celle-ci évoque ses inquiétudes concernant le cas typique d'intérêt conflictuel qui risque de l'opposer à Rick. Cependant Leo, pas du genre à modérer son mode de pensée, lui assure que si son combat en vaut la peine, elle n'a pas à hésiter. Qu'elle se fiche de ce que pensent les gens! Assistant à la scène tragi-comique, Jessie essaie difficilement d'en placer une, comme mise à l'écart. Elle parvient tout de même à apprendre qu'il s'agit du projet de Rick, même si ce dernier n'est pas directement impliqué dans leurs soucis... Jessie refuse alors de la purée que lui sert Karen, mais elle aura tout de même droit à de la salade! Embrayant sur la garde des enfants, le docteur Rosenfeld apprend que Karen prend la semaine et Rick le week-end, avec des jours additionnels. C'est donc un emploi du temps flexible, mais pas trop, Karen ne tenant pas à ce que l'anarchie s'installe dans son foyer. Le docteur Rosenfeld a une autre question, un peu piège celle-là, à l'intention de Jessie : a-t-elle une préférence pour l'une ou l'autre des maisons? Pas vraiment. Alors, a-t-elle jamais angoissé à l'idée de venir chez Rick ou Karen? Peut-être le fait d'habiter chez Rick la perturbait un peu au début, seulement tout est rentré dans l'ordre par la suite... Désormais, les seules questions restant en suspens concernent les trajets scolaires, les visites chez le dentiste... Comme le dit si bien la femme du docteur Rosenfeld : "Survivre à une journée, c'est comme de réchapper à une guerre!" Karen acquiesce volontiers. Ils ont tous trop de travail, pas assez de temps pour s'occuper de leurs enfants...

Jessie observe dans rétroviseur la dispute qui oppose ses parents, sans vraiment en connaître les aboutissants... Mais si Karen et Rick possèdent des sujets de discorde, il serait plus profitable d'en discuter ici. Rick lance alors la première pierre, évoquant les difficultés de Karen à assumer ses temps de garde dernièrement, contraignant son ex-mari à assurer l'intérim. Plus généralement, le problème vient de tous les deux, provoquant un impact sur la vie de leurs enfants. Selon Karen, tout du moins. Combien de fois Jessie ne l'a-t-elle pas appellée pour l'aider à faire ses devoirs? Leur autre fils, Eli, a des problèmes scolaires ("des difficultés d'apprentissage", reprend le docteur Rosenfeld, à qui Jessie a déjà tout raconté). Or, il s'avère qu'Eli a souvent bien du mal à travailler chez Rick, ce à quoi ce dernier réplique que la terminale constitue une année difficile... Bref, ce ne sont pas les sujets qui manquent, si bien que Rick et Karen viendront en parler au docteur Rosenfeld tout seuls, lors de la prochaine séance. Cela leur permettra d'aborder certains points de conflit qu'ils préfèrent éviter en la présence de Jessie... Avant de rejoindre la jeune fille à la voiture, Karen doit discuter avec Rick, qui souhaite évoquer leur petite affaire commune. Apprenant que son ex-femme n'a encore rien décidé, Rick avance qu'il s'agit d'un cas d'intérêt conflictuel, refusant de croire que Karen envisage de se confronter à lui. Mais celle-ci doit-elle sacrifier dix-huit ans de carrière pour le confort personnel de son ex-mari? Le père d'Eli et de Jessie met alors l'équilibre de ses enfants dans la balance, craignant qu'une guerre de tribunal contre Karen ait un impact sur eux! Cette dernière refuse de les mêler à ça, laissant pour seule indication qu'elle n'a pas encore pris ses mesures. Jessie, visiblement inquiète, a pu observer la dispute à travers le rétroviseur de la voiture...

Comme le constate rapidement Miles Drentell, l'ex-femme de Rick constitue une adversaire respectable mais farouche... Il est 7h, Rick s'éveille difficilement! Lily tente de le remuer un peu, mais il semblerait que la petite entrevue prévue avec Karen chez le psychologue ne l'enchante pas vraiment... Etonnée que Jessie ne soit pas conviée, Lily apprend de plus que l'ex-femme de Rick (et non sa femme, attention au lapsus!) risque de représenter l'opposition au projet Atlantor. Finalement, Rick et Karen se retrouvent chez le docteur Rosenfeld, qui les invite à évoquer leurs sujets de discorde librement. Rick prend une nouvelle fois les devants, engageant la conversation sur ce fameux projet auquel il travaille, mais Karen refuse de s'épancher là-dessus, considérant que cela n'a rien à voir avec les difficultés de Jessie... Elle accepte toutefois d'en donner les grandes lignes, exposant une situation bien compliquée à gérer aux yeux du docteur Rosenfeld! Pour l'illustrer, Karen se retrouve à arpenter le quartier en compagnie des habitants insatisfaits, tandis qu'apparaîssent soudain Rick et Miles Drentell. L'ex-mari de Karen la rejoint et lui explique qu'il s'agit du promoteur du projet, en train de réaliser le dossier de presse vidéo. Miles s'interrompt, puis les rejoint, devinant vite qu'il a affaire à madame Sammler, chargée de l'opposition à ses desseins. Evidemment, il aurait préféré la rencontrer en de meilleures circonstances, bien que Rick se soit montré très élogieux à son égard... Prenant congé, Miles confie à son poulain la trouver très redoutable, ce que ce dernier confirme volontiers! S'enquérant des autres différends en vigueur, le docteur Rosenfled apprend ensuite que Rick et Karen ne partagent pas la même opinion sur l'attitude à avoir face à la nourriture : le premier prône une certaine souplesse, tandis que la seconde en fait une véritable affaire d'état!

Karen entretient son corps, fait bien sûr du sport, mais elle ne voit pas en quoi son état de forme concerne sa petite fille... Karen s'en défend, se sentant juste désorientée, coupable... Il est important d'avoir une alimentation saine. Entendant cela, le docteur Rosenfeld fait remarquer à Karen qu'elle semble en excellente forme physique, fait-elle du sport? La jeune femme avoue être un peu accro au jogging, surveiller ce qu'elle mange, comme tout le monde, n'ayant jamais connu personnellement de problèmes d'alimentation. Lors de la fête organisée au bowling en l'honneur de l'anniversaire de Jessie, nous voyons ainsi celle-ci se défendre de manger autre chose que des friandises, malgré les réprimandes de Karen, tandis que Leo la taquine en imitant les parrains italiens. D'abord hilare, Jessie n'accepte cependant pas trop longtemps la plaisanterie, court rejoindre son père à son arrivée. Un malaise s'est installé... Dans le cabinet du docteur Rosenfeld également. Il ne cherche pas de coupable, mais Rick et Karen comprennent bien que Jessie ne peut pas vraiment leur parler. Une sorte de barrière invisible s'est dressée entre eux. Pour comprendre, le docteur Rosenfeld a besoin de connaître les règles du foyer de Jessie, le fonctionnement de ses relations avec les autres... Lorsque vient son tour de jouer au bowling, Karen marque un fabuleux strike et explose de joie. De son côté, Jessie ne semble pas à la fête, aussi Grace essaie-t-elle de la réconforter, évoquant son anniversaire dans un premier temps, puis philosophant sur le fait que grandir ne soit pas aussi génial qu'on le pense... D'un côté, les parents veulent que leurs enfants grandissent pour les activités du genre école, d'un autre côté ils redoutent de les voir prendre leur indépendance... Ce n'est pas facile de trouver les solutions, de parler de ces choses-là. Jessie ne voit pas de quoi veut parler Grace, mais lorsque celle-ci ajoute que confier absolument tout à une personne constitue une épreuve redoutable, la jeune fille comprend où elle veut en venir...

Jessie fête ses 14 ans, un âge où on commence à douter, à se poser des questions, à chercher sa vraie personnalité... Elle s'enfuit alors en prétextant que c'est son tour de jouer! Devant une démonstration aussi éloquente, Karen avoue au docteur Rosenfeld que Jessie possède une forte sensibilité, devinant tout de suite ce qui se passe entre les gens. Ce qui est une grande qualité! Sauf quand ça va trop loin... Une fois la fête d'anniversaire terminée, tandis que Lily et ses filles (dont Zoe, qui apparemment s'est bien amusée!) s'en vont, Jessie explose auprès de Rick, lui demandant à combien d'autres personnes il l'a raconté? Karen comprend que son ex-mari a été en parler à Lily, mais après tout, il n'y pas de quoi avoir honte... Jessie ne pense pas la même chose, toute l'école va être au courant maintenant! Cette fois-ci, Karen prend le docteur Rosenfeld à parti : il est sans doute très perspicace, mais pourrait-il lui apporter certains éléments de réponse? Quelle est la gravité des troubles de Jessie, et comment peut-on lui venir en aide? Le docteur Rosenfeld réplique que Jessie réagit peut-être tout simplement à ce qui se trame entre ses parents... Par exemple, lorsque ceux-ci sont entrés, tout à l'heure, ils ont essayé de minimiser un problème, mais celui-ci n'est toujours pas réglé. Rick voit de quoi il parle. Le projet. Selon son ex-femme, il a peur de ce que les gens en diront, mais les choses ne sont pas aussi simples... Lui pense avant tout à l'équilibre de ses enfants, qu'une telle confrontation pourrait menacer. Qu'il abandonne le projet, alors! Pourquoi Karen devrait-elle mettre un frein à sa carrière, et pas Rick? Seulement, celui-ci travaille comme un fou sur cette affaire depuis huit mois! Selon Karen, le plus simple aurait été qu'il ne la prenne jamais en main... Mais si Rick laisse tout tomber, qui va payer les vacances, les cours de tae kwon do, les échéances de crédit sur cette maison que Karen habite?

Rick confie à sa compagne qu'il éprouve, encore des sentiments très forts à l'égard de Karen, mais Lily le savait... Progressivement, le ton monte, jusqu'à ce que Rick n'éclate : "C'est moi qui gagne tout cet argent, alors ne me dis plus jamais ce que je dois faire avec ma vie!" Après un long silence, Rick s'excuse de s'être laissé emporter, puis le docteur Rosenfeld leur fait comprendre que, malgré un bout de papier qui stipule le contraire, Rick et Karen sont encore mariés... Qui se dispute comme ça, avec autant de véhémence? On assiste là à la détresse d'une famille qui s'accroche au passé car elle trouve le présent trop déplaisant... Quand une fille de l'âge de Jessie ne se nourrit pas, c'est parce qu'elle essaie d'arrêter la machine interne de toutes ses forces! S'ils veulent la voir grandir, ses parents doivent l'aider à franchir le pas, en établissant une sorte de rapport nouveau entre eux, au-delà des désillusions et des vieilles colères... Plus tard, Leo tente de réconforter Karen, lui proposant des idées d'occupation, telles que le rangement, la cuisine. Mais qu'à cela ne tienne, il ne parviendra pas à la faire rire aujourd'hui. Karen ne cesse de penser à cette affaire l'opposant à Rick, au fait d'abandonner afin d'éviter un conflit. Cette confrontation pourrait avoir un impact sur la vie de milliers de gens, qui comptent sur Karen, mais également sur celle de sa fille... De toute façon, Karen ne pense pas que Leo soit capable de comprendre ce genre de choses. Parce qu'il n'a pas d'enfants? Parce que c'est un enfant! De leur côté, Rick et Lily, en pleine conversation existencielle devant leur frigo, comprennent tous les deux que l'ex-mari de Karen éprouve encore des sentiments très forts à son égard. Lily l'avait deviné depuis longtemps, mais elle doit faire avec... Cette fois-ci, le docteur Rosenfeld se retrouve seul avec Jessie, comme lors de leur première entrevue.

Dos à dos, Grace et Jessie viennent pourtant d'avoir une conversation franche, directe, signe d'une amitié naissante... En pleurs, la jeune fille se lamente sur le fait que Grace, et bientôt toute l'école, sache qu'elle voit un psychologue... Très direct, le docteur Rosenfeld ne fait pas de cadeau à Jessie, lui disant clairement ce qu'il pense. Celle-ci ne comprend pas : c'est déjà assez dur de se retrouver à l'école, devant tous ces gens! Dans les vestiaires, la jeune fille se voit rejointe par Grace, qui tient à s'excuser pour son comportement de l'autre jour. Elle a juste entendu Rick en parler, ce dernier n'a rien à voir là-dedans... D'ailleurs, elle-même se sentirait gênée si elle devait consulter un psy, mais d'un autre côté, elle aimerait bien pouvoir se confier à quelqu'un de temps en temps. Avec toutes les idées qui lui passent par la tête! Jessie confie ensuite au docteur Rosenfeld que ses parents la traîtent comme une poupée de porcelaine. Selon la jeune fille, ils la trouvent complètement nulle en tout... Seule dans sa chambre, elle est rejointe par Karen, qui vient contrôler son travail scolaire et lui rappeller de penser à ses lettres de remerciements. D'emblée, la jeune fille s'emporte, ça fait des dizaines de fois que sa mère le lui signale! Elle ne veut pas que Karen la traîte comme une malade, juste qu'elle arrête de la faire se sentir mal! Karen s'en défend, mais Jessie ne veut plus en entendre parler, souhaitant simplement qu'on la laisse tranquille... Le docteur Rosenfeld plaisante, pourtant l'heure n'est pas aux éclats de rire. Disons que Jessie a énormément déçu ses parents, quel effet cela lui fait? Récupérée par son père, elle va l'attendre dans la voiture, tandis que Karen souhaite dire deux mots à ce dernier. Elle a décidé de prendre cette affaire. Les réflexions du docteur Rosenfeld lui ont permis de prendre conscience de ce sentiment de colère, qu'ils doivent être capables de surmonter...

Comment Rick a-t-il pu ne pas remarquer que Karen, la femme dont il a toujours rêvé, allait finir par lui échapper... Il ne s'agit pas d'eux, mais de tous ces gens qui se sentent floués. Rick n'en revient pas, mais son opinion importe encore au fin fond du coeur de son ex-femme. Il faut que cela cesse, pour son bien-être et celui de Jessie! La jeune fille doit développer sa propre perception d'elle-même, aussi Karen doit-elle se reconstruire toute seule... Devant cette femme forte, entière, Rick se dit qu'il la trouve encore tellement belle! Finalement, il accepte sa décision, l'ayant mieux comprise qu'elle ne le croit. En quittant la maison, il se rappelle avoir voulu s'en aller, sans regrets. Il a continué à aller de l'avant. Mais comment a-t-il pu ne pas réaliser qu'il la perdrait un jour? Rick s'en retourne à la voiture, sous le regard ému de Jessie, tandis que Karen éteint les lumières et pleure le passé : lors de ses premières rencontres avec Rick, il était extraordinaire de sentir une telle force, dans ses bras. Jamais elle n'avait ressenti un pareil sentiment de sécurité! Par la suite, tous les détails de la vie quotidienne ont fini par faire d'eux des personnes différentes. Avec Rick, elle éprouvait une sensation qu'elle ne retrouvera jamais... Jessie confie alors au docteur Rosenfeld qu'elle voudrait ne pas donner tant de mal à ses parents! Son interlocuteur la bouscule, l'invite à prendre les choses plus à la légère, mais si c'était très grave! Pourquoi ne veut-elle rien manger? Pourquoi ça la dégoûte autant? Il va falloir prendre le temps de trouver la raison. Jessie n'est pas parfaite, mais aucun de ses défauts ne la rend méprisable, difficile, moins digne d'amour qu'une autre fille de 14 ans... Comprendre le monde est un travail de titan! Elle va devoir apprendre à supporter des gens très bêtes : ses parents, son psychiatre, elle-même. Et à faire des choses très bêtes, de temps en temps. Comme de se nourrir...

Kikavu ?

Au total, 11 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

LILI62100 
08.04.2019 vers 20h

Aloha81 
29.07.2018 vers 16h

Annaelle19 
08.06.2017 vers 13h

Annaelle80 
13.04.2017 vers 12h

fairgirl 
15.10.2016 vers 19h

andelle 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

pretty31 
Ne manque pas...

Opération maintenance : aidez-nous à faire du ménage sur la citadelle.
Job d'été ! | Plus d'infos

De nouvelles HypnoCards sont disponibles pour les collectionneurs !
HypnoCards | Nouvel arrivage !

Activité récente

Sondage
22.07.2022

Les acteurs
22.07.2022

Actualités
Nouveau sondage!

Nouveau sondage!
Un nouveau sondage est disponible ! Si la série devait revenir, sous quelle forme la voudriez-vous...

Nouveau design !

Nouveau design !
Le quartier Once and Again vient de s'offrir un nouveau design pour changer de décor. Bannière et...

Billy Campbell | La 4ème saison de Cardinal arrive en avril

Billy Campbell | La 4ème saison de Cardinal arrive en avril
CTV et Super Écran ont dévoilé la date de lancement de la 4e et dernière saison de Cardinal, série...

Billy Cambell doubleur dans la série télévisée The Rocketeer

Billy Cambell doubleur dans la série télévisée The Rocketeer
Billy Campbell fait ses premiers pas dans le doublage. Il a en effet été engagé comme doubleur dans...

Billy Campbell | La saison 4 de Cardinal en 2020

Billy Campbell | La saison 4 de Cardinal en 2020
La troisième saison de la série canadienne Cardinal créée par Aubrey Nealon a été diffusée...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

quimper, 08.08.2022 à 17:07

Viens aider le célèbre détective londonien à départager huit criminels en votant dans le sondage. Bonne semaine à tous

lolhawaii, 09.08.2022 à 01:24

Le calendrier d'août est arrivé sur les quartiers Hawaii 5-0 et MacGyver Ce sont des créations de Terillynn, venez nous donner votre avis svp !!

Supersympa, 09.08.2022 à 23:06

Bonsoir à tous ! Nouveau mois (encore très chaud) sur les quartiers Alias, Angel, Dollhouse et The L Word.

ShanInXYZ, 10.08.2022 à 18:12

Voyage au centre du Tardis : thème de la semaine, l'Aventure qui vous a le plus marqué, on attend vos photos alors passez voir le Docteur

sanct08, 10.08.2022 à 21:43

Bonsoir, animations + forums + sondages vous attendent sur Le Caméléon et X-Files ! De même un nouvel EV vous attend chez Jarod !

Viens chatter !